Supervision en direction des jeunes dipômés

« La supervision est une co-élaboration permettant au supervisé de réfléchir sur son travail en vue de le faire mieux », M. Caroll (2007).
La supervision est une démarche nécessaire pour proposer un accompagnement de qualité auprès des usagers. Trouver un superviseur en début de carrière n’est pas chose aisée et la démarche du « psy qui va chez le psy » peut faire peur lorsque l’estime de soi professionnelle n’est pas encore bien établie. Financièrement, c’est la galère… surtout lorsqu'on démarre à temps (très) partiel et qu'une séance de supervision individuelle peut coûter 50€ de l'heure, voire plus. Ceci est dommageable quand on pense que les premières années de pratique sont les plus dures et que la supervision reste incontournable.
Les avantages d’une supervision en groupe, au-delà du coût, sont l’enrichissement à partir de l’expérience des pairs, partages des outils et méthodes, l’entre-aide en cas de difficulté, ouvertures sur d’autres références théoriques, moins d’emprise du superviseur sur chacun…
Forte d’une expérience institutionnelle de plus de 10 ans, d’un engagement militant au sein de la FFPP depuis 2007, je souhaite proposer un espace de supervision dédié aux jeunes diplômés. Jeune diplômée, la supervision m’a coûté cher, j’ai dû rapidement abandonner. J’ai la chance aujourd’hui de bénéficier d’une supervision en groupe financée par l’employeur.
Je propose de mettre en place, dès janvier 2016, deux groupes de supervision (8 personnes maximum par groupe). Cette supervision sera proposée dans le respect des approches de chacun, quel que soit son lieu d’exercice ou son expérience, et s’appuiera sur le code de déontologie des psychologues (version réactualisée de 2012).
Je propose une approche participative : à partir de la présentation d’un cas (environ 10 minutes), chacun pourra poser ses questions, cette démarche permettant une élaboration collective et dégageant des pistes de travail au supervisé. Mon rôle sera essentiellement de réguler et de rythmer les échanges. Cette méthodologie suppose que chacun puisse être à même de présenter un cas, nous pourrons prendre envisager de prendre un temps pour accompagner les personnes qui ne seraient pas à l’aise avec l’exercice de présentation d’un cas dans un premier temps. La séance durera 1h30. En outre, chaque membre composant le groupe devra faire preuve d’ouverture, de sincérité et de confiance, autrement dit non jugement, acceptation du doute, patience et confidentialité seront les qualités attendues de la part de chaque membre du groupe.
 
Le coût sera de 150€ à l’année pour 10 séances (durée de la séance : 1h30). L’engagement annuel est nécessaire pour apporter sécurité et pérennité au groupe. Pour en bénéficier, il faudra être adhérent FFPP puisque cette supervision se mettra en place via les moyens de la Coordination Régionale Lorraine de la FFPP. Ces groupes s’adressent à des psychologues diplômés depuis moins de 5 ans.
 

Céline Parisot, psychologue (N° ADELI : 54 93 0181 0), formatrice, expérience dans le domaine social et médico-social (FPH et associatif) depuis 2004, diplômée en psychologie de la cognition, en psychologie du développement, approche actuelle principalement systémique. Click at this site to find more!

Si vous êtes intéressé, renseignements et inscription : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. (indiquer comme objet du mail : supervision jeunes diplômés) ou 06.88.07.60.87.

 
Dates pour le groupe du vendredi (reste des places) : 22 janvier, 19 février, 25 mars, 15 avril, 20 mai, 24 juin, 16 septembre, 14 octobre, 18 novembre et 16 décembre.

Groupe du lundi en fin de journée à créer, n'hésitez pas à me contacter.


Lieu : Nancy, Avenue Anatole France

Cycle de conférences nationales "A la découverte de la psychologie d'aujourd'hui"

Affiche Conferences cycle 1 Limoges

En pièces jointes les arguments de chaque conférence ainsi que l'affiche.

 

Pièce(s) jointe(s):
FichierDescriptionTaille du fichierCreatedDernière modification
Télécharger ce fichier (Affiche Conferences cycle 1 Limoges.pdf)Affiche Cycle de conférences 814 kB12-01-2016 19:2812-01-2016 19:28
Télécharger ce fichier (Conférence -01- Roger Lecuyer.pdf)Argument conférence 1 656 kB12-01-2016 19:2612-01-2016 19:26
Télécharger ce fichier (Conférence -02- Daniel Mellier.pdf)Argument conférence 2 671 kB12-01-2016 19:2612-01-2016 19:26
Télécharger ce fichier (Conférences -03- Virginie Laval.pdf)Argument conférence 3 679 kB12-01-2016 19:2612-01-2016 19:27
Télécharger ce fichier (Conférences -04- Michel Fayol.pdf)Argument conférence 4 691 kB12-01-2016 19:2712-01-2016 19:27
Télécharger ce fichier (Conférences -05- Jean-Claude Croizet.pdf)Argument conférence 5 707 kB12-01-2016 19:2812-01-2016 19:28

DÉBAT à Limoges le 22/01/16 : Réglementation du Code de déontologie et consultation des psychologues

 

La Coordination Limousin de la FFPP propose une réunion d’information et d’échanges sur les enjeux de la réglementation du code de déontologie, à l’heure où le GIReDep* propose une consultation nationale des psychologues sur ce sujet crucial pour notre profession.


Emmanuelle Truong-Minh, secrétaire Générale de la FFPP, nous fait le plaisir de venir à la rencontre des psychologues du Limousin à cette occasion.

Cette rencontre aura lieu :

Le vendredi 22 janvier à 18h30
à CHEOPS – 55 rue de l’ancienne École d’Instituteurs à Limoges –
Salle Osiris



Au plaisir de vous rencontrer ou de vous retrouver en ce début d'année,
Bien cordialement,

Le bureau de la coordination Limousin.


* Groupe Interorganisationnel pour la Réglementation de la Déontologie des Psychologues.

Une interview d'Aline Morize-Reilland

                             Une interview d'Aline Morize-Rielland

almoriel« L'Engagement par tous les temps »

Nous vous proposons de lire cette interview d'Aline Morize-Rielland réalisée par Caroline Garbaye membre active de la coordination régionale Aquitaine.

Aline Morize-Rielland a oeuvré depuis une vingtaine d'année au sein de différentes associations de psychologues, tout d'abord au sein de l'Association Régionale des Pays de l'Adour (ARP) à Pau puis à la FFPP à partir de sa création. Son parcours engagé se conjugue au pré sent, au passé et regarde vers l’avenir.

A travers de son temoignage nous redecouvrons la construction progressive de la fédération autour des enjeux de la profession notamment le code de déontologie.

Au délà d'une réflexion sur la nécessité du rassemblement des psychologues et sur les valeurs de l'engagement, cet article permet une réflexion sur les enjeux actuels de notre profession. Find new information here !

 

 

Pièce(s) jointe(s):
FichierDescriptionTaille du fichierCreatedDernière modification
Télécharger ce fichier (art FFPP_Caroline.pdf)art FFPP_Caroline.pdf 70 kB21-12-2015 17:5924-01-2016 15:23

Charte des groupes d'intervision

Charte des groupes d’intervision de la FFPP Centre

La présente charte, établie à l’issue de cinq années de fonctionnement et de partage d’expérience des groupes, rassemble l'ensemble des principes auxquels les participants s'engagent à adhérer.

L’intervision est un outil - parmi d’autres - reposant sur l'analyse d'expériences professionnelles. Elle gagne à être complétée par d’autres méthodes de formation ou de perfectionnement.

1-Présentation de l'intervision

L’intervision est un dispositif particulier de rencontre entre pairs fondée sur une réflexion collective sur les pratiques et les expériences professionnelles, dans un regard croisé et bienveillant.

L’intervision se réalise dans un cadre totalement confidentiel.

L’intervision s'organise sur un mode non hiérarchique, ce qui la distingue entre autres de l’évaluation et de l’auto-évaluation. L'intervision est également à différencier de la supervision, qui s'articule obligatoirement autour d'un animateur mis en place d'expert.

L’intervision permet de lutter contre l’isolement des professionnels et de construire des passerelles entre les différentes fonctions, lieux d’exercices et orientations théoriques.

2-Définition et déroulement des groupes d'intervision FFPP Centre

Les groupes d’intervision de la FFPP Centre se réfèrent au Code de Déontologie des Psychologues (mars 1996, février 2012).

Ils ne se réclament d’aucune orientation théorique spécifique.

Ils sont proposés à l’ensemble des psychologues, quelles que soient leurs spécialisations, leurs orientations théoriques et pratiques.

Le contenu et la forme des séances sont décidés par les participants.

Ils reposent sur une confidentialité absolue de la part des participants, tant sur leurs observations que sur leurs échanges postérieurs.

Ils sont fondés sur la réciprocité et la symétrie dans les échanges, chacun étant écouté et à l’écoute des participants.

La bienveillance et le respect mutuels sont aussi à la base du fonctionnement de ces groupes. Les participants s’interdisent toute interprétation et jugement de valeur, et s’autorisent à intervenir et interroger lorsque cette attitude survient ou est évoquée.

L’intervision et le fonctionnement du groupe peuvent et doivent être librement et régulièrement interrogés par les participants afin de maintenir la dynamique, la confiance et la progression du groupe et, si besoin, procéder aux adaptations nécessaires.

L’intervision ne tend pas à l’uniformisation et à la modélisation. Elle est au service des psychologues qui s’y livrent, en permettant au participant de réfléchir sur son activité et, ce faisant, de progresser.

3-Aspects organisationnels

Tout participant à un groupe d'intervision doit pouvoir justifier de son adhésion à la FFPP et avoir réglé sa cotisation annuelle.

Un groupe d’intervision fonctionne sur l’année civile, conformément aux modalités d’adhésion à la FFPP.

Au lancement d’un groupe d’intervision, un membre du Bureau régional de la FFPP est présent. Ce membre veillera par la suite à la continuité et au bon déroulement de ce groupe.

Un groupe d’intervision est constitué de 4 à 8 participants.

Traditionnellement, un groupe d’intervision se réunit une fois par mois durant environ 2 heures. Les participants du groupe peuvent toutefois adapter la fréquence et la durée des réunions en fonction de leurs attentes communes.

Chaque groupe possède un participant référent qui fera le lien avec le Bureau. Le participant référent est choisi par le groupe. Il est l’interlocuteur privilégié avec le Bureau, en communication ascendante comme descendante.

Une salle à la Maison des Associations d’Orléans, louée par Le Bureau FFPP Centre, est mise à disposition des participants des groupes orléanais.

Le participant référent donne au membre référent du Bureau les dates d’intervision, au semestre ou à l’année, qui ont été retenues par le groupe. Le Bureau se charge de réserver les salles. En cas d’empêchement ou d’annulation, le participant référent prévient absolument le Bureau afin que la salle louée ne soit pas amputée au crédit d’heures que paye la FFPP Centre. Le Bureau se réserve le droit d’annuler une salle qui a été réservée sans son consentement, et de demander une participation financière pour toute salle réservée et non utilisée.

Les groupes d’intervision sont semi-ouverts: le Bureau traite régulièrement de nouvelles demandes de participation aux groupes d’intervision et peut être sollicité pour des changements internes de groupe. Le Bureau veille à l’homogénéité des groupes et aux conditions d’intégration des membres dans un groupe. Ainsi, un nouveau participant peut arriver en cours d’année si le groupe y est favorable et comprend moins de 8 personnes..

 Tout groupe d'intervision requiert l’accord librement consenti de chacun des participants sur sa mise en œuvre et ses modalités.
Chacun conserve la liberté de mettre fin à sa participation au groupe à tout moment.

 

 

Pièce(s) jointe(s):
FichierDescriptionTaille du fichierCreatedDernière modification
Télécharger ce fichier (CR-FFPP-CENTRE-CHARTE-GROUPES-INTERVISION.pdf)CR FFPP CENTRE - Charte des groupes d\'intervision 111 kB30-11-2015 12:1830-11-2015 12:18
Télécharger ce fichier (CR-FFPP-CENTRE-GROUPES-INTERVISION.pdf)CR FFPP CENTRE - Plaquette de présentation des groupes d\'intervision 545 kB30-11-2015 12:1830-11-2015 12:18

Les groupes d'intervision

centre gr intervSe réunir entre professionnels pour échanger sur sa pratique, faire du lien, sortir de l’isolement, progresser, se renouveler, s’informer et construire des passerelles entre les différentes fonctions, lieux d’exercice et orientations théoriques.

En région Centre : Orléans, Chartres, Blois, ...

 

Qu’est-ce que l’intervision ?

Vous trouvez actuellement le besoin d'échanger sur votre pratique ? Vous souhaitez intégrer un groupe mais éprouvez des difficultés de financement ?

Plusieurs groupes d'intervision sont en fonction dans la Région Centre, à Orléans principale-ment et dans d'autres villes en fonction des demandes, et de nouveaux groupes se créent chaque année. Ces groupes se réunissent une fois par mois et permettent à des psychologues d'un même département de se mettre en lien et d'effectuer un travail commun autour de leur pratique.

Sans superviseur et reposant sur la réciprocité, la bienveillance et l’écoute mutuelle, cette mé-thode est bien entendu soumise aux exigences de confidentialité et de respect, réglementée par une Charte et par le Code de Déontologie des Psychologues.

Comment y accéder ?

 Les groupes proposés par la Fédération se multi-plient chaque année depuis leur mise en place en 2007. Initialement développés à Orléans, ils y sont désormais au nombre de 6. La demande croissante de participation dépasse les frontières du Loiret et deux groupes se sont ajoutés à Chartres (Eure-et-Loire) et à Blois (Loir-et-Cher). La création de nou-veaux groupes est possible selon le nombre de nouvelles demandes. Pour savoir si un groupe se situe près de chez vous ou de votre lieu d’exercice, il suffit de se rapprocher de notre Bureau via notre adresse courriel Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pour quel coût ?

La supervision et les autres activités encadrées similaires ont généralement un coût très élevé pour les psychologues installés en libéral ou ne disposant pas d’un tel dispositif sur leur lieu de travail. L’intervision est un service parmi d’autres que permet une adhésion à la Fédération Française des Psychologues et de Psychologie. La FFPP est une association nationale et euro-péenne sans étiquette syndicale, ni orientation théorique ou politique, qui milite pour la juste reconnaissance de la psychologie en France et pour son développement. Elle vise à favoriser la formation des professionnels, leur protection ainsi que leur rassemblement.

En 2014, le montant de l’adhésion annuelle s’échelonne entre 20€ et 100€ en fonction de la situation de l’adhérent. Cette cotisation in-clus ainsi les frais de participation aux groupes (environ 10 séances). Les modalités d’adhésion et la grille des tarifs sont à retrouver sur le site internet de la Fédération (voir plus bas).

Une exigence de taille

centre gr interv2La pratique de la psychologie, aussi vaste et variée soit-elle, amène le professionnel à se questionner perpétuellement sur la qualité de son travail et de son implication auprès de la personne qu’il ren-contre. Comme le recommande le Code de Déontolo-gie des Psychologues, tout psychologue doit réactua-liser régulièrement ses connaissances (Principe 2) et « peut éclairer ses décisions en prenant conseil auprès de collègues expérimentés » (Art.19).

Le groupe d’intervision est un dispositif de rencontre entre pairs fondée sur une réflexion collective sur les pratiques et les expériences professionnelles, dans un regard croisé et bienveillant. C’est un outil vous permettant de questionner votre propre pratique, de trouver un soutien éclairé de vos pairs et de faire du lien en dehors de votre lieu d’exercice.

Pièce(s) jointe(s):
FichierDescriptionTaille du fichierCreatedDernière modification
Télécharger ce fichier (CR-FFPP-CENTRE-CHARTE-GROUPES-INTERVISION.pdf)CR FFPP CENTRE - Charte des groupes d'intervision 111 kB30-11-2015 12:0730-11-2015 12:09
Télécharger ce fichier (CR-FFPP-CENTRE-GROUPES-INTERVISION.pdf)CR FFPP CENTRE - Plaquette de présentation des groupes d'intervision 545 kB30-11-2015 12:0730-11-2015 12:09

[PDL] Café Psy Nantes : L’hypnose : sortir des clichés - 19.11.2015

CafePsychoFFPP19.11.15La coordination régionale Pays de la Loire organise un café psycho à Nantes autour de l'hypnose.

L'hypnose : sortir des clichés

Rendez-vous le jeudi 19 novembre de 19h à 21h, à la Cant'in du Petit Port à  Nantes (3 bd, du petit port)

Renseignements : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pièce(s) jointe(s):
FichierDescriptionTaille du fichierCreatedDernière modification
Télécharger ce fichier (Café Psycho FFPP 19.11.15 (4).pdf)Café Psycho FFPP 19.11.15 (4).pdf 255 kB18-11-2015 17:2318-11-2015 17:23

Coordination régionale Centre

Présentation de la coordination régionale Centre

Une coordination en région centre créée en novembre 2007 au service des psychologues et de la discipline

La coordination FFPP région Centre a pour engagement de FEDERER et RASSEMBLER les psychologues praticiens et universitaires de la région, quel que soit la spécificité de leurs champs d'exercice et leurs appartenances théoriques afin de réfléchir et d’œuvrer ensemble pour donner à la Psychologie une cohésion professionnelle, une visibilité et une représentativité sociale.

Par nos actions, nous permettons une rencontre entre pairs, d’échanger ensemble, de lutter contre l'isolement, de disposer de conférences,  et d’acquérir un soutien d'une communauté professionnelle.

Nos actions en faveur des adhérents

  • Federer et recenser les psychologues de la région

  • Défendre la déontologie et lutter contre les mésusages de la Psychologie.

  • Mise en place de groupes d'intervision permettant de rencontrer ses pairs, d’échanger sur la pratique, faire du lien...

  • Informer par la diffusion d'une newsletter bi-mensuelle des offres d'emploi, des conférences, des enjeux présents et futurs concernant la profession.

  • Organiser des journées d’étude, chaque année, autour de grandes thématiques, des débats sur les enjeux nationaux...

  • Rencontrer les Collèges et les Organisations de psychologues de la région afin de mener des actions communes.

  • Créer des groupes d'analyse de la pratique pour les psychologues.Décentraliser les formations continues proposées par le centre de formation de la FFPP:

Un bureau régional composé de 9 membres psychologues

Présidente : Harmony Julien (psychologue en IME, au sein d'un SAMSAH pour adultes avec handicap psychique et formatrice vacataire à l'ERTS)

Président adjoint : Cyril Marbois (Conseiller d'orientation psychologue)

Trésorière : Claire Régnier (psychologue en libéral, conseillère conjugale et familiale).

Trésorier adjoint : poste à pourvoir.

Secrétaire : Kathleen Huré-Grand (psychologue en libéral, conseillière d'oirentation psychologue au CIO d'Orléans)

Secrétaire adjointe : Blandine Césard (conseillière d'oirentation psychologue au CIO de Chateaudun)

Membres actifs :

  • Stéphanie Charbonnier (psychologue en CRPP et en libéral)
  • Gérard Gautherot (psychologue en institution et formateur en travail social)
  • Véronique Griffiths (psychologue en clinique privée)
  • Christine Léon-Guérin (psychologue en libéral)

 

Pau: Soirée sur l'application et la réglementation du code de déontologie

Chers et chères collègues,

   Nous vous invitons dès à présent à noter sur vos agendas la date du jeudi 3 décembre 2015.

   Nous vous proposerons lors de cette soirée de venir discuter et débattre autour de l'application et de la réglementation du code de déontologie. Cette soirée se déroulera en présence de la secrétaire générale de la FFPP, Emmanuelle TRUONG-MINH, qui nous fera le plaisir de venir rencontrer les psychologues de la région Aquitaine.

   Le code de déontologie nous rassemble. Il est central dans notre pratique quotidienne quel que soit notre secteur d'activité - fonction publique, privé, associatif ou libéral. Sa reglementation et son application seront des questions centrales dans les années à venir pour notre profession.

   Nous souhaitons échanger avec vous sur ces questions lors de cette soirée et vous présenter les orientations actuelles de la FFPP.

   La soirée se déroulera au Centre Hospitalier François Mitterrand de Pau. La rencontre débutera par un apéritif dinatoire à 18h30. Les échanges autour de la thématique commenceront à 19h.

    Le bureau Aquitain de la FFPP

« Écoute, orientation et psychothérapie auprès des adultes :

Le jeudi 5 novembre, trois psychologues ont témoigné de leur exercice professionnel dans le cadre du cycle de conférence "De la petite enfance au grand-âge: le travail du psychologue"

Cathy Bordis : Psychologue du travail et directrice adjointe du CIBC Sud Aquitaine a débuté son intervention par un état des lieux des parcours d'orientation professionnels des adultes. Elle a mis en lumière les évolutions déjà perceptibles sur le marché de l'emploi, à savoir, la nécessité   de changer de nombreuses fois de postes voire de métiers au cours de sa carrière. Ce sont majoritairement des psychologues qui assurent les missions d'accompagnement au CIBC. Par leur méthodologie, ils favorisent le développement de la confiance en soi, une connaissance des compétences « transférables » et une adaptation à l'environnement. C'est une dynamique qui débute bien souvent par l'activation du « désir », un réel moteur pour amorcer une projection positive vers l'avenir. Grâce aux outils proposés, les participants s'approprient une méthodologie qui favorise leur adaptation au changement en prenant appui sur leurs ressources personnelles.  

Catherine Mazereau : Psychologue en psychiatrie (Centre Hospitalier des Pyrénées) Après une présentation des différents services du CHP, des effectifs, des missions et de leur location, Madame   Catherine Mazereau a présenté le CMP de Mourenx. Elle a mis en avant les bienfaits d'un atelier théâtre ouvert aux adultes du CMP. Cette activité moins souvent proposée en art thérapie que la peinture par exemple, présente un grand intérêt pour les participants sur le plan de la gestion de leurs émotions, de la communication interpersonnelle, de la mobilisation de l'imaginaire et du travail en groupe aboutissant toujours à une représentation publique. Une autre démonstration a été faite par l’intervenante qui nous a relaté le parcours d’une patiente très démunie sur le plan physique et psychologique. Grâce à l'approche clinique de la psychologue, la patiente a pu se dégager de ses troubles somatiques et oser reconfigurer sa vie vers un nouveau départ.      

Patricia Lespade : Psychologue clinicienne auprès d'adultes handicapées en Foyer d'hébergement, nous a présenté l'intervention spécifique du psychologue dans le cadre institutionnel. Dès son intégration, des demandes lui ont été adressées par son établissement. Celles-ci ont évolué avec le temps, en fonction de nouveaux besoins mais aussi en lien avec l'analyse des situations qu'elle a pu apporter. Il y a été question du sida, de la sexualité, de l'orientation professionnelle, de la retraite et de l'accompagnement de la mort auprès des adultes handicapées. A travers une étude de cas d'un homme de 44 ans, ouvrier en ESAT et résidant au foyer d'hébergement qui avance dans la vie avec bonheur grâce aux appuis bienveillants qui l'entourent, nous comprenons l’importance du respect du sujet et de son intimité, de la primauté à accorder à l'expression de ses choix pour ne pas l'emprisonner dans nos projets personnels ou nos inquiétudes.

Quel que soit les contextes, les adultes, fussent-ils handicapées, ont des ressources insoupçonnés, y compris par eux même, pour aborder les différents tournants de la vie. C'est en tout cas ce que l'accompagnement du psychologue met en lumière et favorise.

Ce soir-là, les situations évoquées ont donné lieu a de nombreux débats nous conduisant à une heure assez tardive dans la soirée tant le climat était propice aux échanges. A refaire donc !