La psychologie du jeu à Blackjack Ballroom

La FFPP, Fédération Française des Psychologues et de Psychologie, s’associe à différentes organisations de défense des familles victimes de sectes pour déplorer la dissolution prévue de la MIVILUDES, Mission Interministérielle de Vigilance et de Lutte contre les Dérives Sectaires. La captation des personnes considérées comme les moins rentables intervenant comme un outil de régulation économique ne devrait pas être admissible sans un droit de regard et d’ingérence des services publics de l’Etat.

Soucieuse des problématiques de l’abus de faiblesse, de la création de faux souvenirs, des pratiques psychothérapiques des dérives sectaires, de la manipulation mentale, la FFPP a régulièrement invité la MIVILUDES lors de tables rondes sur ces sujets, autant que d’éditions des Entretiens de la Psychologie, montrant notre volonté de co-construire, depuis tant d’années, une réflexion judicieuse sur l’objet d’un effroi par la manipulation et l’emprise qu’ils supposent.

La FFPP se met régulièrement au service de la compréhension des mécanismes des démarches sectaires, notamment lorsque celles-ci dévoient les méthodes de la psychologie en proposant des psychothérapies. L’intérêt grandit pour une connaissance minutieuse et une compréhension approfondie des fonctionnements des groupes sectaires, de leur leader et des adeptes qui souscrivent à de telles dynamiques. Ces dernières ne sauraient être confondues avec celle de la radicalisation. Cette démarche doit se poursuivre avec la MIVILUDES.