ill breves85 angersNotre collègue universitaire psychologue Philippe Grobois a attiré plusieurs fois notre attention sur l’évolution inquiétante de l’emprise sectaire au sein de l’université catholique en particulier celle d’Angers. Il n’y a pas que les islamistes qui connaissent des cheminements régressifs voire fascisants car même au sein des religions les plus diverses des courants extrémistes se font jour et prospèrent et cela y compris dans des universités parmi les plus reconnues pour la qualité de leur formation et le sérieux de leurs recherches.

Depuis des années, progressivement , insidieusement le plus souvent , des communautés religieuses dites charismatiques prospèrent et prennent le pouvoir dans le monde universitaire. Elles le font sous couvert de bons principes comme la vérité, l’éthique, et affirme que « l’université doit être au service de la vérité » sans aucune définition précise . Les nouveaux dirigeants de la «catho d’Angers» jettent le trouble dans les équipes enseignantes, bouleversent les habitudes et traditions universitaires et agressent éventuellement les opposants syndicalistes ou étudiants en faisant régner un climat oppressant voire violent.

Tout cela détruit peu à peu la confiance dans les équipes et entraîne ou accentue une dérive sectaire sensible. Ceux qui ne sont pas d’accord doivent se soumettre ou se démettre , cela semble être le slogan à la mode sur le bord de la Loire et s’accompagne de visites, colloques, conférences fortement marqués à l’extrême droite politique. Le ver est dans le fruit et celui ci tombera tôt ou tard dans une indifférence presque générale.

Bien évidemment les psychologues universitaires et chercheurs sont en première ligne dans un combat contre les sectes et doivent agir et se mobiliser le cas échéant contre de tels agissements .

Philippe Grosbois fait partie de ces derniers et devient une victime du système de dévoiement orchestré par des officines dangereuses. Il nous demande de relayer les luttes locales et nationales engagées depuis des mois. Nous nous inscrivons bien volontiers dans ces luttes et nous invitons les psychologues et lecteurs de Féderer à s’informer plus avant pour comprendre les enjeux et rester vigilants. Nous vous joignons ici les liens nécessaires pour connaître la situation et son évolution. http://www.palapines-pavesines.lt prekybines ir turistines palapines.

Pour aller plus loin :

Jacques Garry
Membre du BF de la FFPP