communiqué attentats

Suite aux actes terroristes qu’a connus Paris ce 13 novembre, la FFPP présente ses condoléances aux familles, aux proches, aux amis des victimes. Elle assure toutes les personnes touchées par ce drame de son soutien et de sa solidarité et elle rend hommage à tous ceux qui, à titre professionnel ou bénévole, se sont mobilisés pour porter secours aux victimes.

La FFPP fait part de son horreur face à la barbarie terroriste. Elle se joint à tous les citoyens et toutes les organisations et mouvements qui défendent les valeurs de liberté, de fraternité et de partage, luttant ainsi pour préserver la démocratie et les valeurs républicaines.

Nous avons reçu le soutien de très nombreux responsables d’organisations internationales de Psychologie. Ils nous encouragent à nourrir les connaissances dans notre champ qui permettent de mieux comprendre les causes du terrorisme pour y faire face.

Nombreux sont les psychologues à se manifester pour contribuer à une démarche de soutien des enfants comme des adultes et à porter leur attention sur la question du traumatisme psychique pour la comprendre et la prendre en charge.

Concernant les soutiens à apporter auprès des enfants, nous vous invitons à consulter :

- l’interview qu’a accordée Agnès Florin au Café pédagogique « Que faire lundi matin ? »

- l’intervention de Serge Tisseron sur le site Koreus « Faut-il parler des attentats à vos enfants ? »

- l'interview de Hélène Romano du 12 janvier 2015 sur Europe 1 « Attentats : comment gérer le jour d'après ? »

Concernant la contribution des psychologues aux dispositifs d'urgence, nous compéterons prochainement ce communiqué par un document informatif qui compétera les informations ci-dessus.