Au revoir Pascale 

Pascale, c'était la joie de vivre, la liberté, la légèreté, la nature, l'anti-conformisme... Elle était intransigeante avec ses valeurs, personne n'aurait pu la convaincre d'utiliser un téléphone portable ou d'acheter un ordinateur. Pourtant, aucune information ne lui échappait.

Pascale, c'était l'engagement, personnel, social, associatif, politique. Elle adorait refaire le monde dans un petit bistrot à l'heure de l'apéro, entourée de ses amis. 

Pascale, c'étaient des remarques décalées. Elle avait l'art de bousculer les esprits tout en valorisant l'autre sur un fond d'optimisme.

2013-09-21 Sob Pa K

 

Pascale aurait pu nous dire ces quelques mots adaptés d’un texte de Henry Scott-Holland :

Je ne vous ai pas quittés,

Je suis seulement passée dans la pièce à côté. 

Je suis moi, vous êtes vous,

Ce que nous étions les uns pour les autres, IMG-20140913- Pa Sof Sob 2

Nous le sommes toujours.

Donnez-moi le nom que vous m'avez toujours donné,

Parlez-moi comme vous l'avez toujours fait.

N'employez pas un ton trop différent.

Ne prenez pas un air solennel et triste.

Continuez de rire de ce qui nous faisait rire ensemble.

Riez, souriez, pensez à moi, priez pour moi.

Que mon nom soit prononcé comme il l'a toujours été.

Sans trace d'ombre.

La vie signifie tout ce qu'elle a toujours signifié.

 Elle est ce qu'elle a toujours été.

Le fil n'est pas coupé.

Pourquoi serais-je hors de votre pensée, parce que je suis hors de votre vue ?

Je vous attends.

Je ne suis pas loin.

Juste de l'autre côté du chemin. 

 

Vous voyez : tout est bien.

 

 IMG-20140913-Pascale qui rêve  

Notre collègue et amie Pascale Mariot, trésorière adjointe de la coordination PACA de la FFPP, âgée de 55 ans, a pris un autre chemin le 28 janvier 2015.

 

 Aurélie, Karine, Sophie B., Sophie F.