Articles

Les psychologues au cœur d’une expérience pilote pour la prise en charge de la radicalisation

ill edito 85Les épreuves que traverse notre pays depuis presque deux ans à la suite des divers attentats qui touchent la France mobilisent de nombreux acteurs et ont mis en exergue l’importance du soutien et de l’accompagnement psychologique des victimes, nous avons contribué à des ébauches de réponse qu’il sera nécessaire de consolider et d’amplifier.

En lien avec le risque de futurs attentats, une réflexion et une démarche spécifiques voient le jour : les psychologues sont nombreux – qu’ils exercent en libéral ou travaillent en établissement – à vouloir s’engager sur des accompagnements des personnes radicalisées ou en voie de radicalisation et leur famille. Certains d’entre eux ont d’ailleurs d’ores et déjà suivi les formations organisées par le Comité Interministériel de Prévention de la Délinquance et de la Radicalisation (CIPDR). Conscients des spécificités du phénomène, ils ne peuvent pas s’engager sans informations et sans conseils en relation avec leur type d’intervention, et une forte demande d’une formation professionnelle visant ce type d’accompagnement s’est fait jour.

Lire la suite : Les psychologues au cœur d’une expérience pilote pour la prise en charge de la radicalisation

Déontologie, du nouveau sur le front : les résultats du vote national et la mise en place de la CORELI

00 edito ill01 2Le Groupe Interorganisationnel pour le Réglementation de la Déontologie des Psychologues (GIRéDéP) a mis en place il y a quelques mois un vote et une consultation nationale relatifs au devenir de la Déontologie des psychologues.

Attachée à la défense de la déontologie pour l’ensemble de la profession, la FFPP agit sur deux axes. Elle est pleinement actrice de la démarche du GIRéDéP. Au plan politique, elle a été un des artisans essentiels de chacune des étapes de son travail : définition des objectifs politiques, contribution aux groupes de travail. Elle a été très active dans la diffusion de l’information en vue de la consultation de l’ensemble de la communauté des psychologues. Elle fait vivre fonctionnellement la (Commission Nationale Consultative de Déontologie des Psychologues (CNCDP) en la finançant et en l’abritant depuis quinze ans, tout en étant la gardienne farouche du respect de son indépendance.

Les adhérents des organisations du GIRéDéP ont voté, les psychologues hors de ces organisations ont été consultés. Le lecteur trouvera en page 27, les résultats essentiels de cette procédure. Nous remercions tous les participants pour leur contribution. Ces résultats doivent permettre de nous engager collectivement sur de nouvelles bases.

Pour autant, la FFPP a fait le constat d’un décalage temporel entre les débats inter-organisationnels pour dégager un nouveau modèle de réglementation du code de déontologie et les attentes des générations nouvelles de psychologues et d’usagers confrontés à des réalités de terrain complexes et exigeantes.

Lire la suite : Déontologie, du nouveau sur le front : les résultats du vote national et la mise en place de la...

La place des psychologues à l’hôpital, et au-delà

federer83 ill editoLe 1er mars s’est tenue à l’Assemblée Nationale une « Journée de concertation » intitulée : « Psychologues : avenir de la profession. La clinique à l’hôpital ». Organisée avec la participation de plusieurs syndicats et de l’inter-collège Ile-de-France, son animation était essentiellement portée par le SIUEERPP1 et l’UNSA2 santé-sociaux. Cette journée s’inscrivait dans les débats issus de la loi de modernisation de notre système de santé. Des questions essentielles étaient posées : y a-t-il encore de la place pour « une » psychologie dans les services de santé ? Et dans les pratiques hospitalières ? Et si tel était le cas, de quel psychologue et de quelle place s’agit-il ?. Denys ROBILIARD, député PS du Loir-et-Cher et acteur essentiel de la défense de la place des psychologues dans l’élaboration de la loi santé, qui accueillait ce colloque dans les locaux de l’Assemblée, a été présent tout au long de la journée et s’était donné pour mission d’écouter et d’en tracer certaines conclusions.

Faisons écho à quelques facettes de cette journée qui n’épuisent bien sûr pas la diversité des débats : le statut du psychologue clinicien à l’hôpital ; l’unicité du titre, la spécialisation des formations et la place de la psychanalyse ; l’expérimentation dans la FPH.

Lire la suite : La place des psychologues à l’hôpital, et au-delà

À petits pas, un grand pas vers les 30 ans d’une profession

À petits pas, un grand pas vers les 30 ans d’une profession

En mettant en perspective une série de rapports et plans de santé mentale ayant marqué les deux dernières décennies, G. Mondière, dans le présent numéro de Fédérer (p. 10 du numéro), met en exergue la spécificité du rapport issu de la mission sur « la santé mentale et l’avenir de la psychiatrie » remis au ministre des Affaires Sociales et de la Santé, le 8 janvier dernier, par le député Denys Robiliard. Au sujet des psychologues et à la lecture des deux préconisations contenues dans la 25ème proposition, elle y voit une « petite révolution » ; le recours au psychologue en première intention et la possibilité d’une prise en charge par l’assurance maladie. De nombreux collègues se sont manifestés, par exemple, par la voie de pétitions plaidant pour une conception large de la santé, un accès aux soins psychiques pour le public, et pour une prise en compte par notre système de santé des actes réalisés par les psychologues. Est-ce l’écho, enfin reconnu, de nos compétences, de notre attachement à une pratique déontologique, de l’engagement que nous prenons chaque jour, pour chaque rencontre, avec chaque personne ?

Lire la suite : À petits pas, un grand pas vers les 30 ans d’une profession

Les 10 ans de la FFPP : affirmation, continuité et changement

Les 10 ans de la FFPP : affirmation, continuité et changement

L’année 2013 clôt 10 ans d’existence de la FFPP. Elle a été ponctuée par deux temps essentiels : un anniversaire fêté à l’interne, le 8 juin 2013, à l’occasion d’un Conseil d’Administration Fédéral; un anniversaire public, le 10 décembre 2013, qui a permis d’inviter et d’accueillir les responsables des principales organisations et instances de la psychologie et les principaux media de la discipline. Chacun de ces temps, à leur manière, ont été à la fois riches d’échanges et confraternels. L’ensemble des textes des interventions de ces journées n’est pas repris ici, chacune de leur forme ne s’y prêtait pas et leur dynamique d’évolution aurait pu être l’objet de quelques redondances. Mais les contributions présentées dans le présent numéro de Fédérer apparaissent illustratives de la démarche et de l’état d’esprit qui a marqué cette étape.

Lire la suite : Les 10 ans de la FFPP : affirmation, continuité et changement